Pas toujours facile, quand on est une femme, de vivre en accord avec son cycle menstruel, surtout dans une société qui valorise l’énergie masculine de la performance et de la linéarité ! Pourtant, les quatre phases du cycle féminin que nous traversons chaque mois peuvent être un merveilleux outil de développement personnel, permettant de se reconnecter à son énergie, et de réaliser des choses de manière beaucoup plus facile et plus fluide.

Ces quatre phases représentent en effet les quatre femmes que nous sommes, et nous aident à mettre le doigt sur nos parts d’ombre et de lumière. Or, ce n’est qu’en acceptant les différentes facettes de notre être que nous pouvons développer notre puissance d’entrepreneuse. Une puissance, juste, saine et sereine.

Alors, plutôt que de rejeter notre caractère cyclique, nous invitons les femmes entrepreneures à honorer ces quatre facettes de leur cycle. Loin de nous desservir, travailler en accord avec son cycle menstruel permet de mieux organiser son temps de travail.

Mais surtout, cela nous permet de vivre, au cours d’un mois, différentes façons d’être dans ce monde et de se représenter le monde.

Alors, concrètement, comment travailler en adéquation avec son cycle menstruel quand on est une femme entrepreneure ?

Réponse dans cet article, qui décortique les 4 phases du cycle féminin et te donne des conseils pour travailler en accord avec ces dernières.

Quelles sont les quatre phases du cycle menstruel ?

Le cycle féminin se compose des quatre cycles suivants :

  • La phase pré-ovulatoire. Dans le milieu du bien-être et de la spiritualité, elle est associée à la saison du printemps et à l’archétype de la jeune fille ou de la vierge.
  • La phase ovulatoire. Elle correspond à la saison de l’été et à l’archétype de la mère.
  • La phase pré-menstruelle. Elle représente la saison de l’automne et est associée à l’archétype de l’enchanteresse.
  • La phase menstruelle. Elle correspond à la saison de l’hiver et à l’archétype de la sorcière.

Découvre maintenant quelles sont les actions à privilégier (ou non!) quand on est entrepreneuse, en fonction des différentes phases du cycle féminin.

Rejoins les #dharmaqueens 👑

Tu souhaites bénéficier de conseils exclusifs pour t’aligner à tes valeurs, trouver ta mission de vie et lancer une activité professionnelle à ton image ? Rejoins notre communauté en t’inscrivant à la DharmaLetter privée.

La phase hiver

Cycle menstruel hiver

Cette période, qui correspond à celle des règles, est reliée à l’énergie féminine, à l’être. C’est un moment d’intériorisation, où l’énergie est basse.

Les menstruations sont donc le moment de :

  • Faire le bilan du cycle précédent
  • Recharger son énergie pour le mois à venir
  • Se connecter à son intuition
  • Faire le plein d’idées
  • Communiquer en total lâcher-prise avec ses partenaires

Le moment des règles peut être extrêmement ressourçant si l’on s’autorise à surfer sur cette vague de détente. En ralentissant dans son travail, cela permet ensuite d’avoir un regain d’énergie plus rapidement.

Pendant cette phase-là, on a accès à des parties de soi qui ne le sont pas forcément à d’autres moments du cycle, car notre ego lâche prise. On a moins le besoin de briller, de se contraindre à l’action, à la performance, ni d’être à l’extérieur.

Cette période, si elle est accueillie pleinement par la femme qui la vit (et chacune sa manière de le faire, en fonction de ce qui lui parle, il n’y a aucune règle en la matière !), permet de se connecter beaucoup plus facilement à son intuition. Il s’agit en effet d’un moment de lâcher prise que nous envient les yogis, donc il serait dommage de se contraindre à passer à l’action ou à faire des choses à ce moment-là !

Attention, cela ne veut pas pourtant dire qu’on ne peut rien faire durant cette phase. L’important est d’écouter son énergie, d’écouter ce qu’elle a à nous dire, de ressentir ce dont notre corps a besoin.

De quoi est-ce que j’ai besoin, là, tout de suite ?

Cela peut être aller marcher dans la nature, faire de stories sur Instagram, faire brûler des huiles essentielles, etc. Profite donc de ce moment de ressourcement, qui pourrait bien te souffler une idée géniale à mettre en place dans ton business… Pour cela, rendez-vous dans la phase suivante !

Pour aller plus loin : découvre tous nos articles sur l’entrepreneuriat au féminin.

La phase printemps

cycle menstruel printemps

Une fois que les règles ont fini de s’écouler, nous passons à la période pré-ovulatoire, ou celle du printemps. Qui dit printemps, dit renouveau ! Cette phase-là est donc celle de l’action, de la guerrière. Elle est dominée par l’énergie masculine du « faire ». C’est une période positive qui permet d’avoir les idées claires, de tout donner.

Durant la phase printemps, c’est le moment de :

  • Faire connaître un projet
  • Construire un programme, un plan d’action, et, de manière générale, de créer tout ce qui est en rapport avec la stratégie
  • Apprendre de nouvelles choses, car le cerveau est très vif
  • Passer des examens. Nous sommes en effet à notre plein potentiel de productivité !

Dans la phase de printemps, on va naturellement défendre beaucoup plus facilement son projet, pourquoi c’est pertinent, etc. On est dans une phase où tout est possible, du coup la négociation est plus facile.

Suivre son cycle féminin, un outil et non une injonction

Nous tenons à préciser qu’adapter son travail et son quotidien à son cycle féminin ne doit en aucun cas t’interdire de réaliser des projets. Le cycle féminin n’est pas une excuse, c’est un outil, une plus-value. Nous avons toutes notre libre arbitre et pouvons faire de très belles choses, sans connaître ni même suivre notre cycle féminin. Il est en effet tout à fait possible de réaliser des choses en contre-énergie, cela demande simplement une organisation intelligente.

De même, chaque personne suit son cycle de la manière qui lui convient. Certaines font des cérémonies en rapport avec la lune, tandis que d’autres le vivent de manière beaucoup moins spirituelle. Le plus important est d’être alignée avec soi-même et ce qui semble juste pour nous !

Cycle féminin et entrepreneuriat : la phase été

cycle féminin été

Bienvenue dans la phase d’ovulation ! Bonne nouvelle : c’est durant cette période que l’on rayonne et que l’on est le plus magnétique (merci les hormones !).

La phase été est donc le moment de :

  • Faire du réseautage
  • Vendre
  • Tourner des vidéos ou faire des photos
  • Donner une conférence
  • Faire du service après-vente, etc.

De manière générale, c’est une période idéale pour développer des actions de communication, car une confiance naturelle s’empare de nous. Si si ! Il s’agit en effet d’une phase où l’on dégage des phéromones, ce qui nous fait naturellement rayonner, on nous remarque. Les cheveux sont plus beaux, le teint est plus rayonnant, etc.

C’est également une énergie où on l’est plus conciliantes, dans l’énergie de la mère qui écoute ou encadre.

Comme l’été, c’est une période où on est souvent à l’extérieur, on voit beaucoup de gens, on reçoit plus de monde, on reste éveillées plus tard, on prend le temps de vivre, etc. On est toujours dans une énergie d’action, mais plus douce que celle de la phase précédente. Profites-en !

La phase automne

cycle féminin automne

Enfin, nous terminons avec la dernière phase du cycle : la période prémenstruelle. En général, c’est la phase la plus difficile à vivre pour les femmes.

En effet, suite à la chute hormonale après l’ovulation, une espèce d’irritabilité intérieure va se développer. Il est possible de ressentir une grosse baisse d’énergie juste après que l’ovule meurt. On est un peu dans une période de « deuil » de l’ovule non fécondé.

Il s’agit pourtant d’un moment privilégié où l’on peut être au contact de choses qu’on ne voit pas habituellement, et qui nous dérangent. C’est donc le moment, pas toujours confortable, où on se prend nos propres contradictions en pleine figure !

Cette phase est parfois difficile à vivre car on est souvent très critique envers nous-mêmes. On peut voir des choses de nous que l’on n’a pas très envie de voir, qu’on rejette.

Par exemple, les personnes dans le développement personnel ont tendance à avoir un ego les poussant à vouloir être parfaites. Dans ces phases-là, elles se jugent beaucoup. Exemple : « Je ne devrais pas procrastiner, je devrais gérer mes peurs, etc. »

La phase automne est donc le moment de :

  • Prendre conscience d’une croyance limitante
  • Faire des flots de pensée et autres sessions d’écriture
  • Faire des modèles de Brooke Castillo

Dans cette période-là, le moindre petit problème va devenir problématique ou va prendre plus d’ampleur. L’idée, pourtant, n’est pas de rejeter cette phase ou de faire comme si elle n’existait pas, mais d’accepter que le corps et l’esprit pointent du doigt ce qui ne va pas.

Il est important d’être reconnaissante d’avoir une phase dans le mois où on a l’opportunité de voir ce qui cloche dans notre vie, ce qui nous dérange, que ce soit dans notre couple, notre vie d’entrepreneur, vis-à-vis de nous-mêmes, de nos enfants, etc. Quand il y a quelque chose qui nous dérange, c’est qu’il y a des besoins, des désirs qui ne sont pas comblés, des valeurs qui ne sont pas honorées.

Du coup, il est important de pouvoir se dire : « Je vais pouvoir me réaligner de 1% le mois prochain en faisant telle action ».

➰ Prendre conscience de nos parts d’ombre

Car la première étape pour réussir quelque chose, c’est d’accueillir et d’accepter les résistances qui se présentent à nous. D’accepter que l’on a des « pensées poubelles », même si on travaille dessus depuis des années. Accepter ne veut cependant pas dire conserver cette pensée à l’intérieur de nous, ça veut dire en prendre conscience pour pouvoir s’en libérer.

Exemple : cette phase-là, biologiquement, nous renvoie l’idée que notre partenaire n’est pas le bon puisque nous n’avons pas été fécondées. C’est un biais biologique. Le savoir, cela permet de ne pas accuser l’autre, mais d’aller regarder à l’intérieur de soi-même ce qui ne nous convient pas.

Ce qui remonte à la surface dans cette phase doit être pris en compte car cela vient révéler des contradictions, des choses dans notre vie qui ne sont pas alignées. La phase hiver qui suit te permettra d’ailleurs de laisser partir tout ce dont tu souhaites te séparer dans ta vie.

Pour aller plus loin : découvre comment le mythe du sacrifice sabote ta réussite.

Nous voilà au bout de cet article consacré au cycle féminin et à l’entrepreneuriat. Nous espérons que cela t’aidera à accueillir et à savourer chaque phase de ton cycle et chaque femme que tu es. N’oublie pas que chacune de ces femmes a des forces, et que si tu demandes la bonne chose, au bon moment, à la bonne femme, ta vie a toutes les chances d’être exceptionnelle !

Et toi, vis-tu en alignement avec ton cycle féminin ? N’hésite pas à partager ton expérience en commentaire, ton témoignage pourrait peut-être avoir un impact sur une de nos lectrices !

Vis en harmonie avec ton cycle en rejoignant Dharmasana

Dans le programme Dharmasana, consacré aux femmes souhaitant créer une activité professionnelle alignée avec leurs valeurs, nous dédions un module entier sur le cycle féminin, avec une conférence bonus. Nous abordons de nombreuses autres thématiques, incontournables pour lancer un business de coeur : puissance féminine, rapport à l’argent, valeurs, santé physique et émotionnelle…

Cela pourrait aussi t’intéresser