Découvre comment créer son site soi-même
pour que ce dernier te ramène de nouveaux clients et clientes

Squelette de toute présence virtuelle, un site Internet permet de faire rayonner son activité et sa personnalité au-delà de son réseau personnel, grâce à la puissance du Web.

Malgré l’apogée des réseaux sociaux, créer son site Internet est aujourd’hui indispensable lorsque l’on veut attirer de nouveaux clients et clientes. Car contrairement à Instagram, Facebook et consorts, un site Internet est une plateforme qui t’appartient.

Oui, mais voilà. Tu n’es pas graphiste et tu te demandes comment créer un site soi-même ?

Pas de panique. Dans cet article, nous avons compilé les meilleurs conseils d’Aurélie, créatrice d’identités visuelles et conceptrice de sites, pour t’aider à lancer un site Internet professionnel.

Conseils techniques, identité visuelle, organisation : découvre, grâce aux 5 conseils de notre experte, comment créer un site soi-même sans y passer des semaines ou des mois !

Conseil numéro 1 : acheter le nom de domaine et l’hébergement en même temps

Commençons par la base : un site Internet est un ensemble de pages web reliées entre elles par des liens, et accessibles via un moteur de recherche (Google, Ecosia, Mozilla, etc.). Pour créer un site web, tu dois donc construire ces pages, le plus souvent grâce à un système de gestion de contenu appelé CMS.

Pour être accessible 24h/24 partout dans le monde, ton site doit être hébergé sur des serveurs afin de stocker les données de tes pages. C’est ce que l’on appelle l’hébergement d’un site. Les hébergeurs sont donc des entreprises disposant de serveurs pouvant héberger des sites Internet. Les plus connus sont OVH, Ionos ou encore 02 Switch. Mais il en existe en réalité des dizaines.

Enfin, pour te trouver, ton site doit avoir un nom : pour le réserver, tu dois donc acheter un nom de domaine. Tu peux le faire directement sur les sites des hébergeurs.

Quand on crée un site web, il faut donc acheter deux choses : le nom de domaine et l’hébergement. Il s’agit souvent d’un abonnement annuel, à renouveler chaque année. En général, l’achat d’un nom de domaine est peu onéreux : moins de 10€. L’hébergement, lui, coûte en moyenne une cinquantaine d’euros pour un hébergement partagé (suffisant pour un site « classique »).


D’où notre premier conseil : achète ton nom de domaine et ton hébergement en même temps, sur la même plateforme ! Tu te demandes quel hébergeur web choisir ? Personnellement, nous utilisons Ionos, mais nous pouvons aussi te conseiller Hostinger, dont les tarifs sont ultra compétitifs.

Enfin, astuce bonus : achète toujours nom de domaine avec l’extension .com ou .fr. Tu peux choisir d’utiliser l’une ou l’autre pour ton site, cela n’a pas vraiment d’importance. Pour plus de sécurité, tu peux même acheter les deux extensions afin d’éviter qu’un concurrent ou tout autre personne utilise le même nom de domaine que toi, car cela peut créer de la confusion pour tes client·es.

Pourquoi acheter un nom de domaine et ne pas héberger son site sur une plateforme gratuite ?

Tu as sûrement remarqué que certaines adresses de site ne se terminent pas en .com, .fr, .org, etc., mais avec des extensions comme blogspot.com, skyblog.com, etc. Cela veut dire que ce sont les hébergeurs de ces plateformes de gestion de contenu qui stockent les données de ton site, le plus souvent gratuitement.

-> Pourquoi nous te déconseillons de faire cela ? Tout simplement car tu n’as aucun contrôle sur l’hébergement de ton site. Si la plateforme décide de fermer, ou de supprimer ton site, tu perdras alors tout ton contenu et tu n’auras aucun recours pour le récupérer. Investir dans son propre site vaut donc largement le coup sur le long terme !

Conseil numéro 2 : choisir la bonne plateforme CMS

Une fois ton nom de domaine et ton hébergement achetés, tu vas pouvoir mettre les mains dans le cambouis (virtuel, bien sûr ;)). À la base, les sites étaient créés en “codant”, c’est-à-dire en l’écrivant via un langage appelé langage html. Mais rassure-toi : aujourd’hui, il existe des plateformes évitant ce travail fastidieux. Ce sont les systèmes de gestion de contenu, aussi appelés CMS (Content Management System). Ces logiciels permettent de construire un site et de le gérer très facilement sans voir à coder. Voici les plus connus :

  • WordPress
  • Joomla
  • Shopify (pour les sites e-commerce)
  • Wix

WordPress, avec plus de 60% de parts de marché, est le logiciel le plus utilisé et le plus connu. C’est d’ailleurs cette plateforme que nous te recommandons.

Pourquoi choisir WordPress ?

Nous te conseillons de créer un site Internet avec WordPress tout d’abord parce qu’il s’agit d’un logiciel open source, c’est-à-dire que son installation est gratuite et que son contenu est enrichi grâce à une large communauté de contributeurs. Ainsi, WordPress dispose de près de 58000 extensions et de nombreux thèmes (gratuits ou payants). WordPress est idéal pour celles et ceux souhaitant créer un site hébergeant un blog, ou pour un site vitrine. La plateforme est aussi réputée pour être efficacement en termes de référencement naturel (SEO), les titres et autres balises alt étant facilement modifiables.

🚀  Pour tout savoir sur l’optimisation SEO de ton site, tu peux aussi lire les conseils de notre experte en référencement dans cet article.

masterclass gratuite "Les 5 piliers de la réussite des entrepreneuses À succès"

Tu souhaites faire exploser ton activité en 2022 ?

Alors rejoins-nous en live jeudi 9 décembre 2021 à 19h !

Dans cette masterclass animée par Sandrine Carles, coach en business spécialisée en neurosciences et fondatrice de Dharmasana, Élodie Souslikoff, rédactrice web SEO et Aurélie Sistac, webdesigner et traductrice visuelle d’identités, tu découvriras :

  • Le secret ultime pour développer ton business à la hauteur de tes ambitions
  • Ce que les agences marketing ne te diront jamais et qui t’empêche d’être autonome
  • Pourquoi le développement personnel peut créer plus de frustration que d’accomplissements
  • Comment apprendre à vendre avec le coeur
  • Pourquoi et comment créer un site magnétique qui travaille pour toi
  • Comment attirer des clients “âmes-soeur”
  • Comment prendre confiance en toi pour développer ton charisme grâce à ton identité de marque

Conseil numéro 3 : choisir les couleurs de son site et son identité visuelle grâce à un moodboard

L’identité visuelle d’un site web est primordiale, car c’est elle qui permet d’identifier ton entreprise, de la rendre unique et de marquer le visiteur ou la visiteuse. L’identité visuelle comprend les éléments suivants :

  • Le logo
  • Les couleurs
  • La ou les typographies
  • Le style des icônes
  • Le style des photos

Cela ne se résume donc pas uniquement au choix d’un logo et d’une ou deux couleurs au hasard. Le secret d’une identité visuelle réussie est d’avoir une charte graphique harmonieuse comprenant les éléments cités ci-dessus. Et surtout, de s’y tenir afin de ne pas créer la confusion dans l’esprit de tes lecteurs et lectrices en créant des pages avec des éléments graphiques complètement différents !

Pour concevoir une jolie charte graphique, nous te recommandons de réaliser un moodboard, ou planche d’inspiration. Tu peux créer un moodboard gratuit sur Canva par exemple. Le principe : rassembler trois couleurs que tu aimes, des photos qui t’inspirent, et plusieurs typographies. Le fait de mettre tout cela sur un même document te permettra de te rendre compte si ces différents éléments se marient bien entre eux, et donnent un style que tu aimes et qui te correspond.

Pour le choix de ta palette de couleurs, tu peux utiliser des sites comme Pinterest pour t’inspirer, ou des simulateurs de palettes de couleurs qui t’aident à choisir des couleurs harmonieuses.

Concernant la typographie, nous te conseillons de choisir une police pour les titres et une autre pour les textes. Pas plus ! Enfin, rappelle-toi qu’avant d’être esthétique, une police doit rendre tes textes lisibles. Pour obtenir un joli contraste entre tes deux polices, essaie de choisir des typographies au style « opposé », par exemple une typo avec empattement (les Serif) et une sans empattement (Sans Serif).

Enfin, le style des photos est à choisir avec grand soin. Ces dernières doivent être dans les mêmes teintes afin de créer une harmonie entre elles. L’idéal est de réaliser un shooting photos professionnel et d’utiliser ces photos sur les différentes pages de ton site.

Mais si tu n’as pas les moyens ou l’envie de réaliser un tel investissement, tu peux également télécharger des photos de grande qualité, gratuites et libres de droits sur des sites comme Pixabay ou Unsplash. Découvre comment renommer et réduire la taille de tes images avant de les importer dans ton CMS dans cet article.

Conseil numéro 4 : Réaliser des maquettes de site Internet

Ce conseil est peut-être celui qui va te faire gagner le plus de temps : avant de chercher un modèle de page (template) ou de te lancer dans la création de ces dernières, réalise des maquettes (ou croquis) de ces dernières. Tu peux le faire directement à main levée sur une feuille de papier, pas besoin d’utiliser de logiciel particulier !

Pour réaliser des maquettes de son site web, tu dois commencer par l’arborescence, c’est-à-dire la structure d’un site Internet. Pour cela, définis les différentes pages à créer. Puis, tu dois décider comment ces pages sont liées entre elles. L’arborescence d’un site web permet aux utilisateurs et utilisatrices de naviguer entre les différentes pages de ton site de manière fluide et naturelle. Cela aide aussi les moteurs de recherche à mieux indexer et référencer ton site. Afin d’avoir une arborescence de site claire, tu peux « ranger » plusieurs pages dans des catégories, que tu présenteras dans le menu du haut de page.

Mais alors, que faut-il mettre sur un site Internet ? Tu ne possèdes qu’un site vitrine, mais tu ne sais pas quelles sont les pages à faire figurer ? En général, sache qu’un site basique se compose au moins :

  • D’une page d’accueil
  • Une ou plusieurs pages de services
  • Une page A Propos
  • Une page de contact
  • Une page de mentions légales (à faire figurer en bas de page)

Ensuite, réalise un croquis de chacune d’elles en dessinant des rectangles, à l’endroit souhaité, pour les photos, le texte et les boutons d’appel à l’action (pour réserver un de tes services ou acheter un de tes produits). Cela t’aidera ensuite à choisir des modèles de page qui ressembleront le plus possible à tes croquis, et avec les blocs nécessaires pour intégrer tous tes éléments (images, boutons, formulaire, etc.).

Pour construire tes pages, tu peux soit acheter un thème sur des sites comme Themeforest. Mais tu peux aussi acheter des constructeurs de page disposant de modèles, comme Divi ou Elementor. L’avantage d’un constructeur de page est que tu peux complètement personnaliser les modèles de page que tu choisis, grâce au système de contenu par bloc, que tu peux copier et coller d’une page à l’autre. Par exemple, si tu as besoin du bloc de formulaire de contact initialement prévu dans la page de contact dans la page d’accueil, tu peux tout à fait déplacer ce bloc dans la page d’accueil. Les constructeurs de site permettent de créer des sites Internet esthétiques, personnalisées et de qualité professionnelle sans avoir besoin de mettre les mains dans le code !

Conseil numéro 5 : Se faire aider

créer un site pour son business

On ne va pas te le cacher : la création d’un site Internet est un vrai métier ! S’il est possible de construire soi-même son site, cela demande tout de même un investissement, notamment en termes de temps. Malgré le fait que de nombreux outils facilitent le travail, tu vas forcément devoir te former un minimum à la prise en main de ton CMS, que tu regardes des tutoriels, et que tu passes probablement plusieurs heures à bidouiller les paramètres de ton site, avec aucune garantie que cela fonctionne. En clair : si tu n’as pas une réelle appétence pour le développement web, il peut être intéressant de t’entourer de professionnel·les afin de gagner en temps et en énergie !

Pour cette raison, nous avons créé une semaine d’immersion professionnelle Une semaine pour lancer un site qui cartonne, en présence d’Aurélie Sistac, conceptrice de sites Internet et traductrice d’identités visuelles, Sandrine Carles, coach en businesss, et Élodie Souslikoff, rédactrice web SEO. Le but : créer ton site Internet en une semaine. À mi-chemin entre retraite bien-être et atelier business, notre semaine d’immersion s’adresse à des femmes entrepreneures souhaitant passer un cap dans leur activité en lançant un site professionnel qui leur ramène de nouveaux clients et clientes. Au programme : atelier de création de site et de référencement de son site web, coaching mindset, yoga, ateliers sur le féminin sacré, mais aussi coaching en privé avec Aurélie et Sandrine, masterclass en ligne… et de nombreux cadeaux !

La prochaine semaine aura lieu début 2022 dans le Sud de la France, près de Montpellier.

Cela pourrait aussi t’intéresser