“J’ai peur de l’échec” : combien de fois avons-nous entendu cette phrase lors des coachings Dharmasana ! Comme nous l’avons vu dans l’article sur le parcours initiatique de l’entrepreneur·e, cette appréhension fait partie des peurs incontournables à surmonter lorsque l’on se lance dans un nouveau projet.

Mais comment faire lorsque la peur de l’échec nous empêche de passer à l’action ?

Nous préférons te le dire tout de suite : en tant que (future) entrepreneuse, chaque nouvelle étape de ton activité te confrontera à la peur de rater. Douter de soi fait partie des croyances à dépasser pour atteindre une vie à la hauteur de ses rêves.

Donc, autant l’affronter dès maintenant !

Tu ne sais pas comment faire pour ne plus être paralysée par la peur d’échouer ? Pas de panique, dans cet article, nous te donnons 5 exercices pour réussir à vaincre cette croyance qui te pourrit probablement la vie.

Mais avant, intéressons-nous de plus près à cette peur qui a la peau dure.

Peur de l’échec : un peu de psychologie

Tu viens de te lancer dans un projet qui te tient à coeur, mais à chaque fois que tu veux passer à l’action pour aller au bout de ce que tu as entrepris, tu te dis des choses comme :

  • Je ne vais pas y arriver, car je n’ai pas les compétences, mes offres ne vont intéresser personne”, etc.
  • “Si je rate, je vais décevoir ma famille / mes amis”
  • “Ce projet me tient tellement à coeur que je n’ai pas le droit d’échouer
  • Si j’échoue, cela prouvera que je ne suis pas faite pour l’entrepreneuriat / pas douée dans ce que je fais / confirmera les échecs précédents / je ne suis pas une personne intéressante”, etc.

Si la peur de l’échec est si difficile à surmonter, c’est qu’elle vient gratter là où ça fait mal. Derrière cette peur se cachent en effet une multitude de croyances limitantes que l’on a à propos de soi-même et des autres. Ces croyances peuvent être liées à notre éducation, mais aussi à nos propres expériences passées. Ajoute à cela une culture de la performance (à l’école notamment) dans laquelle l’échec est très mal vu, et te voilà avec un cocktail de pensées négatives détonnant.

S’il est normal de ressentir une appréhension ou des doutes lorsque l’on se lance dans quelque chose de nouveau, une peur démesurée de l’échec peut avoir des conséquences encore plus négatives que l’échec en lui-même, comme :

  • Un auto-sabotage à la réussite : si la peur d’échouer est liée à un manque d’estime de soi par exemple, cela peut te pousser à saboter inconsciemment tes chances de réussir. Si tu penses en effet que tu n’a pas les capacités pour réussir, il se peut que tu agisses (inconsciemment) de telle sorte à confirmer cette croyance.
  • La procrastination. En mettant en place un mécanisme de fuite via la procrastination, ton cerveau te protège du risque d’échouer. Mais aussi de celui de réussir ! La peur d’échouer te rend donc moins productive et diminue ta motivation. D’ailleurs, si tu es du genre à remettre les tâches désagréables au lendemain, nous t’invitons à lire notre article sur Comment vaincre la procrastination.
  • Du stress. Si tu te fais une montagne d’un éventuel échec, il y a de fortes chances que tu te mettes la pression pour absolument réussir, voire que tu te surmènes. Cela peut conduire à un état d’anxiété généralisé voire même à un burn-out.
  • Un quotidien peu épanouissant. Si tu écoutes ta peur de l’échec, il est fort probable que tu continues à vivre une vie certes confortable, mais éloignée de ce qui te fait vraiment vibrer, car cela implique de prendre des risques. Or, l’accomplissement de soi est incontournable pour mener une vie épanouissante et pleine de sens.

Tu l’auras compris, vivre avec la peur de l’échec peut ralentir voire empêcher ton ascension vers le succès et le bonheur, voire à te pousser au surmenage.

Heureusement, cette peur n’est pas une fatalité. Avec un peu d’entraînement, il est tout à fait possible de “muscler” ton cerveau afin qu’il la dépasse. C’est ce que nous te proposons de faire à travers ces 4 exercices suivants !

Comment vaincre la peur de l’échec ?
4 exercices pour changer son mindset

La solution pour vaincre la peur de l’échec est de changer ta vision de celui-ci. Pour t’aider, voici 4 exercices que nous t’invitons à faire pour transformer ta peur de l’échec en levier.

➰Exercice 1 : Chercher les raisons profondes de sa peur

Pas facile d’identifier ce qui nous fait vraiment peur ! Pourtant, cela peut t’aider à traiter la cause réelle liée à ta peur d’échouer. Pour trouver ce qui se cache derrière cette peur, nous t’invitons à réaliser l’exercice du “Et alors ?”.

L’idée ? Tu écris en une phrase la situation où tu as peur d’échouer sur un papier et tu réponds à la question “Pourquoi ?”. Une fois que tu as écrit ta réponse, tu vas essayer de comprendre qu’est-ce qui te pose problème dans la situation donnée. Pour cela, demande-toi : “Et alors ?” et tu écris ce qui te vient à l’esprit.

Tu recommences ensuite plusieurs fois, jusqu’à trouver la ou les raison(s) à l’origine de la peur d’échouer. Une fois le réel problème identifié, tu peux travailler dessus en imaginant des solutions pour le résoudre.

>>> Pour aller plus loin : Tes angoisses te poussent à procrastiner ? Nous t’expliquons dans cet article comment enfin vaincre la procrastination 💪

➰Exercice 2 : S’inspirer des échecs des plus grand·es entrepreneur·es

L’un des leviers les plus puissants pour ne plus se laisser paralyser par la peur de l’échec est de le voir comme un premier pas vers la réussite. D’ailleurs, si tu t’intéresses à l’histoire d’entrepreneur·es à succès ou de célébrités, tu te rendras compte qu’ils ont tous échoué à un moment donné de leur carrière. L’échec entrepreneurial est en effet très courant, voire quasiment incontournable.

Ces célébrités qui ont échoué
avant de connaître le succès

Savais-tu qu’Oprah Winfrey avait été renvoyée de son premier emploi de présentatrice, au motif qu’elle était “inapte pour la télévision” ? Que Michael Jordan avait raté près de “900 tirs dans sa carrière et perdu près de 300 matchs” ? Ou encore que Walt Disney, le créateur des studios éponymes, avait été viré de son emploi de journaliste, car son employeur ne le jugeait pas assez… créatif ?

D’ailleurs, si on y réfléchit bien, tout apprentissage ou chose nouvelle que l’on fait commence obligatoirement par des échecs. As-tu déjà réalisé combien de fois un bébé tombe avant de réussir à marcher ? Combien d’heures de conduite il t’a fallu avant de passer ton permis ?

Alors, en quoi les autres situations seraient différentes ? Rater un examen ou perdre un appel d’offres font partie du processus d’apprentissage menant à la réussite. En un sens, l’échec est inévitable, MAIS il ne dit rien sur toi ni sur tes capacités à réussir. En analysant les causes de tes échecs, tu peux en faire au contraire un atout t’emmenant plus vite vers ton objectif !

Tu veux réussir ce que tu entreprends ? Alors tiens-toi prête à échouer !

>>> Tu as du mal à prendre des risques et te pose toujours mille questions ? Découvre dans notre article pourquoi sortir de sa zone de confort est si important..

➰Exercice 3 : Faire des exercices de visualisation positive

L'échec est le premier pas vers la réussite

Un moyen puissant de dépasser la peur de l’échec est de réaliser des exercices de visualisation positive. Il s’agit d’utiliser des images mentales positives, en les associant aux 5 sens, afin de se projeter vers ce que l’on souhaite réaliser de manière concrète. Cette technique est notamment utilisée dans la préparation mentale de nombreux sportifs, car elle permet de stimuler la motivation et aide à gérer son stress.

Voici un exemple d’exercice à réaliser : allonge-toi dans un endroit calme et prends trois respirations profondes. Ensuite, imagine-toi dans une situation où tu as atteint ton objectif. Par exemple, si tu rêves d’ouvrir une galerie d’art, imagine-toi dans cette galerie. Comment serait la pièce ? Qui serait là ? Comment seraient rythmées tes journées ? Comment serais-tu habillée ? Que ressentirais-tu et pourquoi ?

L’idée, c’est de t’imaginer dans la situation de tes rêves, afin que ton cerveau te pousse naturellement à agir pour vivre cette situation. En te mettant physiquement et mentalement en condition, tu donnes à ton cerveau les ressources et la motivation nécessaires pour passer à l’action. Ce qui te paraissait jusqu’alors impossible se concrétise dans ta tête. Or, c’est grâce aux pensées que l’on crée le monde dans lequel on vit ! Se préparer mentalement est donc très important pour réussir un projet.

➰ Exercice 4 : Dresser la liste des regrets que tu pourrais avoir si tu n’essaies pas

Voici notre dernier exercice pour surmonter la peur de l’échec. Si malgré tous tes efforts, rien n’y fait, cette astuce pourrait bien être le coup de pouce qui fera la différence.

En plus, il est très simple à réaliser : écris tous les regrets que tu pourrais avoir si tu n’essaies pas de réaliser ton rêve ou objectif par peur d’échouer. Une fois que tu as terminé, relis ta liste de regrets et demande-toi : est-ce que cela vaut le coup que je prenne le risque d’échouer ?

En ayant en tête les conséquences de l’inaction liée à la peur d’échouer, cela pourrait bien changer ta vision de l’échec et te pousser à passer à l’action, et ce malgré la peur.

J’ai peur de l’échec : citations pour rester motivée en toutes circonstances

peur de l'échec

Même si tu surmontes ta peur de l’échec, on ne va pas se mentir : garder la motivation sur le long terme peut être difficile. Il y a forcément des jours où le doute prend le pas et où nous sommes submergées par nos peurs irrationnelles.

C’est pour cela que garder des citations inspirantes près de soi est précieux : lire et relire ces phrases va implémenter de nouvelles croyances dans ton cerveau. En cas de coup de mou, cela peut t’aider à ne pas tomber dans la procrastination ou l’auto-sabotage.

Nous avons donc sélectionné une série de citations sur l’échec et la réussite ! Libre à toi de les recopier ou de les imprimer et de les accrocher à portée de vue : sur le mur de ton bureau, ta table de chevet, dans ton journal, etc.

Bonne lecture !

L’échec est le fondement de la réussite.
Lao Tseu

Si vous n’échouez pas de temps à autre, c’est signe que vous ne faites rien d’innovant.
Woody Allen

L’échec est seulement une opportunité de recommencer plus intelligemment.
Henri Ford

Le doute détruit beaucoup plus de rêves que l’échec.

Je n’ai pas échoué. J’ai seulement trouvé 10000 moyens qui ne marchent pas.
Thomas A. Edison

Beaucoup rêvent de succès. À mon sens, le succès ne peut être atteint qu’après une succession d’échecs et d’introspections. En fait, le succès représente un pourcent de votre travail qui comporte lui, 99 pourcent de ce qu’on peut appeler échec.
Soichiro Honda

De la considération des obstacles vient l’échec. De la considération des moyens la réussite.

N’hésite pas à nous dire en commentaire quelle est ta citation préférée !

Nous voilà arrivées à la fin de cet article consacré à la peur d’échouer. Nous espérons qu’il t’aidera à changer ton point de vue sur l’échec et à prendre des décisions alignées avec tes valeurs et aspirations profondes.

Si tu souhaites recevoir plus de conseils sur la mission de vie, le dépassement des peurs et l’entrepreneuriat féminin, tu peux rejoindre notre newsletter privée, la DharmaLetter. Nous y donnons des astuces exclusives de coaching et te partageons nos humeurs et nos dernières actualités.

>>> Pour aller plus loin : découvre comment se libérer de la peur du manque et prendre des décisions alignées avec soi-même.

Cela pourrait aussi t’intéresser

As-tu un profil multipotentiel ?

As-tu un profil multipotentiel ?

Es-tu de celles qui excellent dans plusieurs domaines et sont tiraillées par plusieurs passions ? As-tu du mal à trouver ta voie professionnelle car tu t’ennuies très vite ? Il se pourrait que tu sois ce qu’on appelle une "multipotentielle". Se spécialiser : c’est ce...